recettes

La décarboxylation : un processus essentiel pour profiter de tous les avantages du CBD

décarboxylation 

Avant propos

On entend souvent dire que THC et le CBD sont des molécules naturellement présentes dans le chanvre. Cette information n’est pas tout à fait exacte puisque les cannabinoïdes sont d’abord présents sous une forme acide dont la structure moléculaire diffère légèrement. Ces principaux acides ne sont autres que le THCa et le CBDa, précurseurs du THC et du  CBD. Quand le cannabis pousse, il ne contient que du THCa et du CBDa (parmi bon nombre d’autres cannabinoïdes) et non du THC et du CBD.   

A quoi sert la décarboxylation et comment l’entreprendre ? 

La décarboxylation est un processus qui consiste à “chauffer” le cannabis pour rendre les cannabinoïdes actifs au sein du corps humain, c’est à dire de transformer la forme acide de la molécule en leur forme active.

La décarboxylation se fait par divers moyen :

  • Naturellement : Dès lors que les fleurs sont coupé et mis en “sèche”, le phénomène de décarboxylation naturel commence. Les formes acides des cannabinoïdes démarrent leur processus de transformation en leur forme active de manière très lente. Il faudrait plusieurs années de sèche pour que la transformation soit complète sans intervention autres. On estime qu’une fois les fleurs de chanvre sont prête à être consommer, le rapport entre forme acide et forme active est de 4:1. En claire, si une fleur dispose d’un taux de 10% CBD Total alors il y aura 7,5% CBDa et 2,5% CBD.
  • Artificiellement : Ici, nous désignons tous ce qui représente une intervention extérieur et non naturel. Pour transformer la totalité des formes acides en forme active, ce passage est obligatoire, cela peut prendre différentes forme tel que la combustion, la chaleur d’un four, la chaleur de l’eau ect. Il est admis d’après les études en la matière qu’il faut chauffer les fleurs durant 4h à 98 degré pour obtenir une décarboxylation total. En dessous de cette température ou si le temps de chauffe n’est pas respecter alors le décarboxylation ne sera pas complète. Vous pouvez bien évidemment appliquer une plus grande chaleur pour décarboxyler plus vite, mais attention à ne pas dépasser les 157 degré, température à partir de laquelle l’évaporation des cannabinoïdes commencent.

Il est important de préciser que le décarboxylation n’est nullement obligatoire, en effet, malgré les informations qui circulent, les formes acides disposeraient bien de certaine vertu, différentes des formes actives oui, mais pas dénué d’intérêt pour autant. Par exemple, le THCa ne dispose d’aucun effet psychoactif et n’est donc pas considéré comme illégal. Il le devient dès lors qu’une décarboxylation est mise en place et qu’il se transforme en THC. C’est à ce moment là qu’il devient psychoactif. Les huiles de CBD et les isolats vendus dans le commerce subissent généralement une décarboxylation active. Toutefois, dans le cas où vous souhaiteriez réaliser des produits comestibles à base de fleurs de CBD, c’est à vous d’effectuer cette étape essentielle.   

Comment décarboxyler vos fleurs de CBD à la maison ?   

Comme mentionné ci dessus, il est conseillé d’être très prudent sur la cuisson de vos fleurs de CBD car une trop forte chaleur risquerait de les dégrader et de provoquer l’effet inverse. Il est essentiel de différencier la décarboxylation total et celle entrepris pour obtenir une fleurs avec le plus de forme active.

En effet, une décarboxylation total, c’est à dire faire chauffer la fleur pendant 4h à 98 degré minimum, transforme la forme acide en forme active mais a aussi pour effet de détruire une bonne partie des terpènoïdes et flavonoides. Cette méthode s’applique principalement dans le cadre des analyses en laboratoire afin de déterminer le taux de THC Total.

Pour rappel, les terpènes sont à l’origine des saveurs et des arômes, il serait donc dommage de ne pas en profiter pleinement.  

Si l’objectif au contraire, est de consommer les fleurs de CBD, alors nous vous conseillons d’opter pour une décarboxylation limitée.

Comment décarboxyler vos fleurs de CBD avec un four ?

Voici une méthode simple et concluante que vous pourrez réaliser très facilement chez vous :  

  1. Préchauffez votre four à 100°C 

  1. Prenez un plat sur lequel vous apposerez une feuille de cuisson 

  1. Cassez vos fleurs en petits morceaux, sans les effriter et mettez-les sur la plaque 

  1. Une fois le four suffisamment chaud, placez vos fleurs et laissez-les cuir pendant 40 minutes 

  1. Vos fleurs de CBD doivent être facilement friables et obtenir une couleur brun doré. Lorsqu’elles sont refroidies, utilisez un grinder pour les broyer et saupoudrez-les sur vos plats déjà préparés (ne pas effectuer une seconde cuisson).  

Dans le cas des gâteaux au CBD, il est plutôt conseillé de préparer votre propre beurre de CBD et d’éviter de cuir votre préparation à plus de 150°C. Un beurre au CBD permet de décarboxyler les fleurs en plus de les dissoudre avec un corps gras. Les cannabinoïdes étant liposolubles, ils s’avèrent particulièrement efficaces lorsqu’ils sont consommés de cette façon. Dans le cas des infusions, on évitera le beurre pour des raisons gustatives évidentes… en laissant simplement les fleurs chauffer à feux doux, avec le corps gras qui vous conviendra le mieux (miel par exemple). Pour des effets plus puissants, les isolats et les moonrocks sont également d’excellentes alternatives.  

Quelles autres méthodes puis je utiliser pour décarboxyler mes fleurs de CBD ?

Si vous n’avez pas le temps d’attendre 40 minutes ou que vous n’avez tout simplement pas de four, alors il existe d’autres méthodes pour décarboxyler.

Bain Marie :

  1. Faites bouillir de l’eau
  2. Reprenez le point 3 de la méthode du Four
  3. Mettez le tout dans un sac sous vide (veillez à ce qu’il n’y ait aucun trou, ce qui peut parfois arriver avec les petites branches)
  4. Disposez le sac dans l’eau bouillante
  5. Patientez 50 minutes.
  6. Vos fleurs sont décarboxylés.

Micro Onde :

Avant tout, nous ne conseillons pas cette méthode car il est difficile de savoir avec précision la température qui sera atteinte au niveau des fleurs mais en cas d’urgence, voici comment procéder.

  1. Reprenez le point 3 de la méthode du Four
  2. Mettez le tout dans un bol ou autre récipient pouvant aller au micro onde, et recouvrez le de papier cellophane ou d’un couvre bol par exemple
  3. Faites cuire durant 1 minutes. Et répétez cela à 3 ou 4 reprises.

Au contraire du four, les fleurs de CBD décarboxylés par ces deux méthodes, seront “molle”, mais la décarboxylation sera bel et bien effective.