Qu’est ce que le drop shipping ?

La pratique du drop shipping a été largement popularisée par des plateformes comme Amazon ou eBay. Le principe consiste à mettre en lien un client avec un distributeur qui transmet directement la demande à son fournisseur (ou grossiste). Ce dernier assure à la fois la production puis la livraison de la marchandise au consommateur final. Les avantages sont nombreux et permettent au distributeur de ne pas avoir de stock à gérer, de fonctionner en flux tendu, sans risque de perte de marchandise et sans avoir à se préoccuper des aspects logistiques.  

De nombreux commerces de spécialisé dans la vente de produit à base de cannabidiol sont apparus en France ces dernières années, profitant d’un vide juridique qui n’interdit pas la vente de produits contenants moins de 0,2% de THC. Cependant, la loi restant encore indécise, certains d’entre eux ont dû faire face à des fermetures administratives. Une problématique complexe à laquelle le drop shipping répond de façon pragmatique.    

CBD : un marché en plein essor dans un cadre législatif encore à définir 

Les débats visant à définir un cadre juridique au sujet de la commercialisation du CBD restent vifs en France et son stockage présente toujours un risque non négligeable pour les producteurs et les revendeurs physiques. Si le CBD, contrairement au THC, n’est pas interdit au sein de l’hexagone, nombreux sont ceux qui se sont vu saisir leurs stocks ces dernières années.  

Pour ce que l’on en sait aujourd’hui, seule la forme liquide du CBD destinée aux cigarettes électroniques est légale. L’achat et la consommation d’herbe à fumer n’ont pas encore été réglementés, le taux de THC étant souvent au-dessus des 0,2% autorisés. Quant aux autres produits (huiles, infusions, produits comestibles…), c’est le flou artistique !  

Pour rappel, le cannabidiol est une molécule issue du chanvre, c’est un cannabinoïde non psychotrope à la différence du THC. Légal dans de nombreux pays du monde, il présente des bienfaits thérapeutiques substantiels comme la lutte contre les douleurs chroniquesl’anxiété ou encore l’insomnie. Il peut se consommer en huiles comestibles, en chocolat, en infusions ou encore sous forme de cosmétiques. Pour autant, et malgré de nombreux retours positifs des consommateurs, aucune instance ne semble prendre position pour le moment sur son usage. En somme, les produits préalablement cités ne sont pas interdits, mais ils ne sont pas non plus autorisés…  

Le dropshipping CBD permet justement aux distributeurs d’éviter ce genre de déconvenues et de casse-têtes administratifs en attendant que le gouvernement prenne réellement position. Il est à noter que les signaux restent très encourageants, en effet, la Cour de Justice de l’Union européenne a déclaré illégale l’interdiction de la commercialisation de produits à base de CBD en France1. Cela préfigure une tolérance accrue pour les grossistes et confirme les distributeurs dans leur droit d’exercer.  

Dropshipping CBD : Optimisation des compétences, annulation des risques et profits partagés   

Ainsi, un distributeur utilisant les méthodes du drop shipping n’a pas à être inquiété légalement et peut sans aucun risque démarrer ou poursuivre son activité. S’il n’a pas à gérer les questions de stocks et de livraison, plusieurs devoirs lui incombent pour mener à bien son entreprise.  

L’aspect communicationnel reste prégnant et la création d’un site internet, la gestion de l’e-réputation, des réseaux sociaux et la relation client sont autant de compétences que le producteur ne peut pas toujours assurer. Le distributeur fournit donc ce service, il est le médiateur essentiel entre le grossiste et le consommateur : la vitrine du produit qu’il distribue. Il se rémunère en prenant une commission sur les produits revendus, et ce sans investir le moindre argent au préalable. Le producteur quant à lui, se concentre sur la qualité de son produit et sur sa livraison. Un modèle où tout le monde y gagne ! 

En 2017, le magazine américain Rolling Stone estimait que ce marché pourrait atteindre les 22 milliards de $ aux États-Unis pour l’année 20222. Contrairement à la France, les États-Unis autorisent la consommation de THC à usage récréatif dans plusieurs états, ce qui offre un potentiel de croissance encore plus important dans notre pays où le CBD se trouve moins concurrencé. La vente de CBD via le drop shipping assure donc un revenu sur un marché en pleine progression et sans prise de risque financière. Une véritable aubaine pour les entrepreneurs en herbe (sans mauvais jeu de mots) ! 

Promotion Journée Lutte Pauvreté | 22% Réduction : #LUTTE420
x