Qu’est ce qu’un terpènes ?

Les terpènes sont des molécules naturellement présentes dans de nombreux végétaux et responsables, entre autres, de leurs arômes, de leurs odeurs et de leurs saveurs. Elles servent également aux plantes de répulsif contre les insectes ou d’appas pour certains pollinisateurs. Ainsi, les terpènes vont également jouer un rôle dans le processus de coloration de la plante afin que celle-ci puisse s’adapter convenablement à son environnement et faciliter sa survie et sa reproduction.  

On les retrouve également dans les hormones ou les phéromones qui agissent comme un véritable moyen de communication chez certaines espèces de plantes ou d’animaux. Dans le commerce, on les trouve dans les huiles essentielles, les produits alimentaires, les cosmétiques ou encore les produits ménagers. Le carotène, par exemple, est un terpène que l’on assimile à un pigment présent dans la vitamine A et responsable de la couleur orange. Certaines espèces animales comme le flamant des caraïbes tire la couleur de son plumage du carotène, très présent dans son alimentation. Rassurez-vous, consommer du CBD ne vous fera pas changer de couleur…   

Dans le chanvre, les terpènes sont produits par la même glande responsable de la sécrétion du THCa et du CBDa (état du THC et du CBD avant décarboxylation). Ils sont à l’origine des panels aromatiques des différentes variétés existantes. Certains amateurs de cannabis comparent volontiers les terpènes à une note de musique venant harmoniser la mélodie aromatique d’une plante. Fait intéressant : le cannabis est une plante présentant une grande combinaison de terpènes, ce qui en fait un produit déclinable en de nombreuses souches et hybridations présentes sur le marché. Chaque variété de CBD a donc sa petite « musique » qu’il vous reste à découvrir.  

Les terpènes les plus connus et les plus appréciés dans le CBD : 

Le limonène : Terpène dominant au sein de la CBD Orange Bud ou encore de la CBD Lemon Haze. Le limonène, comme son nom l’indique, se retrouve également dans les agrumes, mais aussi dans certains aromates comme le romarin ou la menthe poivrée.  

Le Myrcène : Terpène très présent dans la CBD Cannatonic, la CBD Purple ou encore la CBD Mango Haze, on le retrouve aussi dans le houblon. Ses arômes offrent un goût terreux avec parfois des notes épicées rappelant celles du clou de girofle.   

Le Pinène : Les conifères sont des plantes naturellement chargées en terpènes. Le Pinène est donc présent en grande quantité dans le pin ou le sapin. Il offre des notes boisées et parfois épicées que l’on retrouve dans la CBD Cannatonic.    

Le Linalol : Terpène dominant de la lavande, il est également présent dans le laurier et la menthe. Très appréciée depuis des siècles dans les produits ménagers (savons, lessives…), son odeur provençale reste inimitable et très recherchée pour créer de nombreuses associations. On le retrouve en quantité notable dans la CBD Bubble Gum.  

L’Humulène : Terpène présent dans le gingembre, il est également utilisé par certains brasseurs dans la production de bière pour venir renforcer les saveurs houblonnées et relever les préparations. On le trouve en quantité notable dans la CBD Cannatonic ou la CBD Blackberry.  

Le Beta-Caryophyllène : Se distinguant par des notes poivrées, ce terpène est souvent présent dans le clou de girofle ou le poivre. Il est souvent responsable des notes boisées et épicées des variétés de CBD qui en contiennent.    

On recense à ce jour environ 120 terpènes différents dont nous ne pouvons faire la liste dans cet article. Ces quelques exemples montrent toute la richesse des associations possibles en fonction des espèces cultivées.  

Comment savoir si mon CBD est riche en terpènes naturels ?  

Les terpènes sont généralement mieux préservés dans le cadre d’une agriculture biologique et 100% naturelle. Une terre saine et régénérée fournit plus de nutriments à la plante et valorise son épanouissement. Les méthodes d’extractions sont également une étape cruciale dans la préservation des terpènes, mais aussi des cannabinoïdes et de toutes les molécules naturellement présentes dans le chanvre. Ainsi, les modes d’extraction à large spectre ou spectre complet permettent de conserver toute la qualité de la plante et viennent favoriser ce que l’on nomme l’effet d’entourage. Cette théorie défend l’idée selon laquelle les différents composés du cannabis, dont les terpènes, agissent mieux ensemble par effet de synergie sur certaines pathologies. 

La qualité d’une huile et l’étendue de son spectre dépendent donc en grande partie de la qualité de sa méthode d’extraction, mais aussi de la provenance de la plante, de la richesse des sols et de son mode de culture. Les producteurs industriels opteront généralement pour l’extraction au CO2 supercritique, non toxique, non polluante, non inflammable et permettant d’extraire des produits à de très hauts degrés de pureté. Il s’agit aujourd’hui de la méthode industrielle la plus propre, la plus efficace, la mieux contrôlée et maîtrisée pour extraire des huiles de CBD et préserver au mieux les terpènes, les phytocannabinoïdes, les flavonoïdes, les phytonutriments et les cannabinoïdes.